Audiodescription : Nouvelle formation pour les collaborateurs aveugles

Retour d’image, en partenariat avec École TITRA, propose une formation complète et adaptée pour devenir collaborateur·trice·s. La deuxième session organisée en France depuis 2014, pour renforcer sa pratique en tant que professionnel aveugle dans le domaine de l’audiodescription. Cette action a été retenue dans le cadre de l’appel à projets du CNC « Les uns et les autres », présidé par Sandrine Bonnaire, en juillet dernier. Vous trouverez ici le Communiqué de presse.

Le rôle de collaborateur·trice dans l’audiodescription d’un film

Le collaborateur ou la collaboratrice aveugle favorise la réalisation d’une version audiodécrite (VAD) de qualité. Avec l’auteur·trice de la VAD, il aide à la recherche des mots qui font image et permet d’opérer les ajustements nécessaires à la bonne compréhension de l’œuvre.
Par son regard singulier et son écoute très fine de la bande-son, il favorise la construction de phrases permettant de visualiser de manière plus juste et plus rapide le geste artistique du cinéaste. Professionnel doté d’une réelle expérience d’écriture, le collaborateur·trice doit également être formé au langage cinématographique.

Pourquoi cette formation ?

En 2014, Retour d’image a organisé la première formation de collaborateur·trice·s à l’écriture de versions audiodécrites, en partenariat avec l’INA (Institut National de l’Audiovisuel). Cette initiative s’inscrivait dans un contexte où l’offre grand public de films audiodécrits se développait depuis une dizaine d’années. Certains prestataires et producteurs d’audiodescription, dont le laboratoire TITRAFILM et la chaîne de télévision Arte, avaient alors choisi d’engager une personne aveugle qualifiée pour collaborer avec l’auteur·trice sur l’adaptation de films pour le cinéma ou la télévision. Cette pratique professionnelle était marginale, mais s’avérait efficace.

Depuis cette formation, l’audiodescription a connu de nouvelles avancées. Depuis janvier 2020, la réalisation des versions audiodécrites est une obligation pour la délivrance de l’agrément des films français par le CNC. L’obligation s’applique, dans les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel, à tous les supports (en salle, sur DVD, en VOD et à la télévision), et permet aux films français agréés, soit près de 300 œuvres par an, d’être audiodécrits. Cependant, dans ce marché en expansion, l’augmentation quantitative de l’audiodescription doit également s’accompagner d’une exigence de qualité pour les spectateurs déficients visuels.

En 2021, a été publié le « Guide de l’audiodescription : principes essentiels, outils d’évaluation et bonnes pratiques professionnelles », élaboré sous l’égide du CSA. Ce document présente les étapes de réalisation d’une version audiodécrite, intégrant dans ce processus le rôle du collaborateur·trice aveugle.

En proposant cette nouvelle formation de collaborateur·trice·s, Retour d’image et École TITRA partagent le même désir de favoriser l’insertion de professionnels en situation de handicap, et de valoriser ce métier auprès des acteurs impliqués afin que son exercice soit envisagé comme une étape essentielle à la qualité de la version audiodécrite.

Retrouvez le contenu de la formation, ainsi que les modalités d’inscription sur le site de l’École TITRA.
Vous avez jusqu’au 31 octobre 2022 pour nous envoyer votre candidature.

Nos documents de présentation à télécharger :

Appel à candidatures (pdf, 163 Ko)