Pour une transmission du cinéma inclusive

Vous êtes enseignant.e, ou responsable de salle de cinéma, et pour cette nouvelle année scolaire 2020-2021, vous souhaitez organiser une séance sur le temps scolaire, ou participer à l’un des dispositifs de transmission du cinéma (École et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma).

Nous vous informons que les catalogues des dispositifs précités comprennent des films accessibles aux élèves déficients sensoriels : près de 80 films audiodécrits et plus de 70 sous-titrés pour sourds et malentendants (ST-SME). Vous trouverez la liste de ces films ci-dessous :

Plus d’informations pour les enseignants sur le site du CNC.

Par ailleurs, Retour d’image peut vous conseiller ou vous accompagner dans l’organisation de projections ou d’ateliers d’éducation à l’image inclusifs pour les élèves en situation de handicap.

Photo du film Alamar
Photo du film Alamar

Chaque année, des films sont mis en accessibilité. Retrouvez ci-dessous la liste des nouveaux titres accessibles pour les différents catalogues :

École et cinéma :

Un animal, des animaux, Nicolas Philibert (France, 1994, 52 minutes)

La Vallée des loups, Jean-Michel Bertrand (France, 2019, 90 minutes)

Collège au cinéma :

Alamar, Pedro Gonzalez-Rubio (Mexique, 2009, 70 minutes)

Brendan et le secret de Kells, Tomm Moore et Nora Twomey (Belgique, France, Irlande, 2008, 75 minutes)

– La Chasse au lion à l’arc, Jean Rouch (France, 1965, 80 minute)

Le Gamin au vélo, Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique, 2010, 87 minutes)

Le Mécano de la Général, Buster Keaton (États-Unis, 1926, 75 minutes)

Persepolis, Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (France, 2007, 95 minutes)

Le Petit prince a dit, Christine Pascal (France, 1992, 106 minutes)

Les Temps modernes, Charles Chaplin (États-Unis, 1936, 83 minutes)

Lycéens et apprentis au cinéma :

L’heure de la sortie, Sébastien Marnier (France, 2018, 103 minutes)

Incendies, Denis Villeneuve (Canada, France, 2010, 130 minutes)

Panique, Julien Duvivier (France, 1947, 98 minutes)

Ready player one, Steven Spielberg (État-Unis, 2018, 140 minutes)

– Que la bête meure, Claude Chabrol (France, Italie, 1969, 113 minutes)

Pour une diffusion de ces films adaptés, en dehors des dispositifs scolaires, il convient de se rapprocher des ayants-droit, en précisant que l’adaptation de certains d’entre eux a été prise en charge par le CNC, dans le cadre des dispositifs scolaires.