Parution du DVD de « Je ne me souviens de rien » avec VFST

Nous avons le plaisir d’annoncer que Docks66 fait paraître cette semaine le DVD d’un film que Retour d’image a soutenu en accompagnant son sous-titrage VFST (SME) avec l’appui de l’équipe du Fidé.

Le DVD de Je ne me souviens de rien est commercialisé dans les FNAC, les librairies et sur différentes plateformes VOD (Universciné, Les mutins de pangée, Viméo…)

Le film y est accompagné de bonus et la version adaptée en VFST y est incluse.

 

Je ne me souviens de rien, de Diane Sara Bouzgarrou
(Documentaire expérimental, France-Canada, 2017 / durée : 59 min. VFST).
Production : Triptyque film.
Distribution : Docks 66 / Ubuntu Culture

Résumé : Entre 2010 et 2011, Diane Sara, une jeune artiste, traverse un intense épisode maniaco dépressif. Elle est diagnostiquée bipolaire. A la sortie de son séjour en clinique il ne lui reste aucun souvenir de ce moment de vie. En revanche elle dispose de dizaines d’heures de rushes tournés avec sa caméra vidéo, de centaines de photos, deux carnets remplis d’écrits, de collages, de dessins : autant de précieuses traces pour pallier à son amnésie.

Plus de quatre ans après, ces quelques mois de sa vie restent encore inaccessibles à sa mémoire. Réaliser ce film où elle prend parole la première personne du singulier de même que son père, sa mère, son compagnon et ses amis, l’aide à la reconstituer. Il s’agit aussi pour elle de tenter de montrer la réalité de cette maladie.

Télécharger le dossier : entretien avec la réalisatrice, troubles de la bipolarité

Dans la critique :

« Geste de survie, la force de « Je ne me souviens de rien » prend aux tripes et réintègre pleinement la fonction cathartique de l’art, la possibilité de dépasser sa condition en la sublimant. » Claire Lassolle, Hors Champ

 

Informations pratiques :

💿 DVD
Commandez le vôtre en cliquant sur : http://bit.ly/JNMSDR-DVD

💻 VOD
Retrouvez le film sur Vimeo : http://bit.ly/JNMSDR-vimeo
Et sur toutes ces autres plateformes : UniversCiné, CineCenik, Les Mutins de Pangéet, I love my VOD…